Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» ELECCHIONS
Hier à 18:26 par Invité

» Un angle de vue
Lun 13 Fév - 10:56 par Invité

» Le choix
Ven 10 Fév - 12:24 par Céline

» La Course au large
Jeu 9 Fév - 20:40 par Céline

» au jardin des mots
Mar 7 Fév - 12:03 par V.V.W

» A une rêveuse éveillée..
Lun 6 Fév - 21:31 par Invité

» pitin j'ai mal au crane !!!
Dim 29 Jan - 12:48 par Invité

» MUSE...ZIK
Ven 20 Jan - 15:52 par Invité

» Nous sommes des dormeurs éveillés, des rêveurs lucides
Ven 20 Jan - 15:23 par LINK

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Sur un éventail

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur un éventail

Message  Liatneve le Sam 7 Jan - 11:45

Sonnet

J'écris ici ces vers pour que, le soir, songeant
A tous les rêves bleus que font les demoiselles,
Vous laissiez sur vos yeux, placides lacs d'argent,
Tournoyer ma pensée et s'y mouiller les ailes.

Peut-être, près de vous assis, se rengorgeant,
Quelque beau cavalier vous dit des choses telles,
Qu'à votre indifférence une fois dérogeant
Vous laisseriez faiblir vos froideurs immortelles.

Mais sur votre éventail, voici que par hasard
Incertain et distrait tombe votre regard ;
Et vous lisez mes vers dont pâlit l'écriture,

Oh ! ne l'écoutez pas celui qui veut ployer
Votre divinité froide aux soins du foyer
Et faire de Diane une bourgeoise obscure !


Charles CROS

Liatneve
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la poésie

Message  éventeur le Mer 11 Jan - 8:48

LA POESIE
Dans la jungle des sentiments
elle ne cherche pas d'atermoiement
elle sillonne les méandres de la mémoire
plonge dans l'abîme de l'existence noire

Parfois imprégnée d'étrangeté
quelque fois d'humour ou de pitié
elle fait souvent dans l'intimité
elle dépasse le cap de la timidité

Quand elle parle d' érotisme
c 'est une forme de tropisme
elle fricotes dans les têtes
tel le joug de la pauvre bête

Dans sa serre surchauffée
fleurissent des vers fertilisés
elle n’écrit pour personne de reconnu
mais pour les célèbres inconnus

Est elle si incompréhensible aux autres?
quand des mots elle se fait l'apôtre
de l’éventail agité de la vie
jaillit le souffle de la POESIE !

éventeur
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum