Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Un singulier bien-être
Dim 18 Juin - 14:38 par V.V.W

» IMAGO
Dim 18 Juin - 14:20 par Invité

» Chimères Hasard et nécessité
Sam 17 Juin - 23:44 par V.V.W

» UN AMOUR FOU
Sam 17 Juin - 16:06 par Invité

» A travers des yeux
Lun 8 Mai - 18:40 par Invité

» Un surnom...
Mar 2 Mai - 7:56 par V.V.W

» Magicienne
Dim 16 Avr - 17:45 par Invité

» Un brin de frime
Dim 9 Avr - 18:41 par Invité

» LE RAP ET LA POESIE
Mer 1 Mar - 17:27 par LINK

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


VAISSEAU COMPLICE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Lun 26 Sep - 10:53

Vaillant vaisseau des mers tropicales
cache tes secrets dans tes cales
vogue et tangue vers l’horizon fuyant
sous l’azur clair et phosphorescent

Le vent siffle dans tes hunes
qui dansent sous la lune
le flux et le reflux clapotent
sur ta coque lourde qui chuchote

La mer se soulève et gronde
aux flancs de ta carapace ronde
Ô navire taciturne et sublime
glisse sur les profonds abîmes

ésseulé sur l’écume des flots
que sont devenus tes matelots
aucun phare n’allume son étoile
sur l’écran blanc de ta toile

Vieux rafiot dansant ,frêle esquif
vers quels ports sur quels récifs
emportes tu ta fragile cargaison :
les secrets de mon cœur et de ma raison

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Jeu 29 Sep - 9:35

Embarqués sur le navire des délices
Nous sommes tous complices
De la grande évasion
Par delà les mornes horizons

Il y a celui qui rêve passionnément
Celui qui raisonne sérieusement
Il y a celle qui marche lentement
L’autre qui plane sur son tapis volant
Il y a celui qui connaît la prosodie
L’autre qui apprend la mélodie
Il y a celle qui fait silence
L’autre qui hurle sa souffrance
Il y a le gentleman modeste à la table
L’autre qui se croit imbattable
Il y a quelques notables affables
D’autres timides irrémédiables
Il y a l’écrivain aux logorrhées interminables
L’autre qui lit entre des lignes invraisemblables
Il y a même peut être , qui sait , le diable
parmi tous ces personnages adorables

Nous n’avons pour l’ identification
Qu’ un vague pseudo en inscription
Pas même une image, en médaillon
Juste un avatar pour toute décoration

Parfois l’albatros de Baudelaire
Ou l’aigle noir de Barbara déchirent l’air
Pour frapper de son aile blanche
Le cœur et l' âme qui s’épanchent

Sur l’Indicible vaisseau fantôme
Chaque membre de l’équipage
A droit à une plume et une page
Nous avons tous notre diplôme

Nous cherchons tous l’aventure
Dans le passé , le présent ou le futur
Nous sommes les vaillants sociétaires
de l’arche des rêves et de l’imaginaire

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Dim 2 Oct - 19:14

Le vaisseau vogue sur les flots salés
Les mots les paroles s ’en sont allés
Le temps de la volupté file insaisissable
entre les doigts glisse lentement le sable
Le crépuscule lance un dernier rayon
Sur le navire filant vers l’horizon
J’entends dans la voix du vent
Les serments et les chansons d’antan
Adieu aventures hauturières
Retour à la simple vie côtière
Sur le sable , la lame efface obstinément
la trace des pas et des châteaux d’enfants
la vague immense de l’absence
submerge l’âme et lui enjoint un profond silence

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Vaisseau courageux...

Message  celesta le Lun 3 Oct - 12:31

Le vaisseau affronte toutes les tempêtes et trace son chemin...
Il traverse les océans de douleurs, et continue son destin...
Il navigue dans des eaux troubles et souvent empoisonnées...
Mais sa puissance et son équipage ne le feront jamais chavirer...

Il y a à son bord, les charmants compères...
Ceux qui s'amusaient naguère...
Le cœur riant et la main tendue...
Aujourd'hui ils se sont tu...

Mais ils savent que sur cet océan ténébreux...
Le soleil rejaillira bientôt de mille feux...
Et qu'après avoir percé cette brume rugueuse...
Ils pourront rendre à nouveau les femmes heureuses...

Il y a le commandant de bord, qui lui, fait tout ce qu'il peut...
Mais l'équipage et les matelots sont libres, et chacun va où il veut...
Tout le monde veut la meilleur place, mais aucune n'est mauvaise...
Chacun trouve finalement sa place, et tout le monde est à son aise...

Le vaisseau lui, continue sa route en laissant une écume blanche derrière lui...
Sa coque a beaucoup souffert par les innombrables tempêtes qu'il a traverser...
Mais son âme et son cœur sont toujours intacts et rien ne pourra jamais les blesser...
Il naviguera encore très longtemps et traversera encore de nombreux ennuis...

celesta
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  LINK le Lun 3 Oct - 15:49

Regarde le vaisseau qui tisse sa trame sur l'océan
Regarde le qui va et vogue sereinement
Il a percé tant de brouillards, bravé toutes les tempêtes
Il n'a jamais cédé même aux vagues scélérates
Et n’obéit qu'aux caprices du vent.. "Hissez haut!
Hissez haut la grande voile! Qu'on la monte si haut
Qu'elle effleure la voute céleste, qu'elle caresse les cieux!
Que le ciel et la mer soient réunis tous deux
Que la mer porte l’équipage et son vaisseau
Et que le ciel, éternel complice, veille sur eux!"
avatar
LINK
Admin

Messages : 129

https://poetik-links.forumt.biz

Revenir en haut Aller en bas

vaisseau fantôme

Message  KNIL le Lun 3 Oct - 20:34

Je vogue vers l'horizon des anges
l'azur phosphorescent de lumière
glisse sous l'ombre de mes paupières
emplissant ma tête de rêves étranges

Entre mes doigts tremblants
de fines cascades de sable chaud
ramassé sur des rivages tropicaux
s'écoulent au rythme le temps

La douce musique de l'univers
murmure dans l'ombre du vent
la mélopée d'un bonheur enivrant
chanté par quelques simples vers

Dans une valse langoureuse
balance ma tête aventureuse
dansant avec les jolis couplets
de quelques pas de feu follet

Je lance dans l 'espace de mes insomnies
quelques modestes rimes embrassées
venues du fond de ma pensées embarrassée
qui se perdent dans de lointaines galaxies

Autant d'hommages émouvants
pour chanter les émotions éternelles
évanouies parmi les étoiles immortelles
avec des amis envolés dans le vent

Parfois si je semble perdre la raison
au fil des longues nuits et des lunaisons
c'est pour mieux laisser liberté à mon âme
de vagabonder et divaguer comme une flamme

Emporté par mes rêves et mes songes
j'échappe aux guet-apens des intrigants
embusqués parmi les étoiles du ciel froufroutant
masqués d'hypocrisie et de mensonge

Je plane le cœur léger dans l'ombre du vent
à la recherche de mes frères connivents
pour alléger le fardeau du temps
enivré de poésie et de verbes grandiloquents

ma pensée éternelle
traverse la raison et le réel
c'est le suc d'un fruit sauvage
qui voyage sans bagage

Espiègle chemineau au long de ma bohème
je sème des énigmes et du hasard
pour trouver ma voie dans le brouillard
qui couronne ma tête comme un diadème

Pour ne plus voir la lumière
du coeur de l'humanité frivole
qui gaspille tout son pactole
je clos enfin mes paupières

J'écoute le silence sans plus mot dire
je termine cet inextricable sabir
je me baigne dans les flots de poésie
me délectant de son nectar et de son ambroisie

Je laisse impunément, sans coup férir
les chercheurs d'énigme allumer leur phare
et la place libre aux acheteurs de hasard
qui se gaussent et que tout fait rire

Dans le silence soudain devenu tristesse
j'entends l'écho de ma jeunesse
les mots devenus icebergs titanesques
fondant comme des cathédrales gigantesques

léger comme un bouchon, je danse sur les flots
au rythme du bateau ivre de Rimbaud.
je me plonge et me baigne dans le poème
dévorant des yeux l’aube des matins blèmes

Le temps a emporté mes illusions et mes rêves
bien au delà des plages et des grèves
mon navire sombre dans l' abysse des océans
m'emprisonnant au fond du gouffre béant

Pirate des caraïbes, j’observe le vaste monde
du haut de mon vaisseau porté par l’onde
J’abandonne ces quelques vers modestes
Au fond des océans et des vastes mers funestes

Parfois je mets le cap sur l’ile des sirènes
Ou bien alors vers le pays des reines
Mais jamais je n’atteindrai le but ultime
Car l’utopie et le rêve sont mes ennemis intimes

Mon navire est un vaisseau fantôme, souvent
emporté par les courants et les vents
Il dansera à jamais sur les flots mystérieux
Au gré des désirs et des humeurs des dieux

Guidé là où les éléments naturels le mènent
Aucune raison ,aucune intelligence humaine
Ne maîtrise son errance et sa route erratique
l’émotion et la poésie sont ses guides cosmiques

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

poèmes fantomes

Message  KNIL le Mar 4 Oct - 12:19

Le sillage à peine creusé par l’étrave
déjà se referme sur le tombeau des épaves

L’écume blanche soulevée par la quille
se perd dans la mer qui scintille

Le vaisseau creuse inlassablement l’océan immense
qui aussitôt referme les plaies de ses souffrances

Ainsi en va-t-il de même pour les poèmes
écrits pour tous ceux que l’on aime

Ils fouillent la jungle des sentiments
sans chercher d'atermoiement

Ils sillonnent les méandres de la mémoire
et plongent dans l'abîme de l'existence noire

Ils s’ immiscent souvent dans l'intimité
et dépassent le cap de la timidité

Ils sont si incompréhensible aux autres
quand des maux ils se font les apôtres

Ils se perdrent finalement au fond de l’abîme
épaves à jamais oubliées ,Ô dérisoires rimes !

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Mer 5 Oct - 11:03

Navire chargé d’image folles
cinglant sur les flots de paroles
vaisseau nimbé de voiles
au sillage semé d’étoiles

Petit Poucet semant ses remous
pour retrouver son chemin fou
écoutez le tumulte les rires et les sanglots
du marchand de rêves sur les flots

Au fond des coursives envahies de poussière
se cachent de petits trésors qui brillent
sont-ce des bijoux pour les filles
ou des diamants ,pour défier la misère ?

Poètes en jupon ou en pantalons
bienvenue à bord,, moussaillons
sur le vaisseau fantôme errant
sans port d’attache et sans gréement

Pour le plus beau vagabondage
l’éternel et merveilleux voyage
écrivons sur son livre de bord
le roman des vivants et des morts

Dans le clapot répété des marées
pleurent les tristes embarcations amarées
le vaisseau fantôme libéré de toute attache
défie les tempêtes d'un air bravache

Sur l’océan empli de larmes et de mystères
le navire errant ,le géant des mers solitaire
dessine arabesques et entrelacs éphémères
dans les flots bleus à la surface de la mer

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  Invité le Mer 5 Oct - 18:56

Océans infinis, domaines des dieux
vogue mon bateau vers d'autres cieux
vents étésiens ou alisés, mes voiles dehors
je remets à Eole mon destin, en quittant le port

Peu m'importe les rugissants, les vents impétueux
je suis capitaine d'un navire majestueux
au large toujours un peu plus ils me poussent
je ne suis pas homme à naviguer en eau douce

Soleil irradiant de mille feux les flots
la mer en offrande s'ouvre à mon bateau
laissant dans son sillage les restes d'embruns
d'une ligne éphémère s'évanouissant au loin

Du mat de misaine au mat d'artimon
l'équipage s'affaire de bien belle façon
fiers marins courageux vers l'inconnu allant
vibrant sans relâche au rythme du gréement

En haut de la grand-vergue, sur le point de drisse
pour voir au plus loin, aux cordages, je me hisse
côtoyant mouettes et goélands, je deviens leur égal
tel Icare, jadis, chevauchant au plus près les étoiles

Et lorsque le soir venu sous la voute étoilée
lorsque j'avance, toutes lanternes allumées
je lève les yeux vers une lune aguicheuse
qui nappe la mer d'une couleur laiteuse

Dans cette obscurité, l'étoile du nord me guide
traçant ma route comme un phare pointe la digue
et mon esprit se perd alors au bout de cette mer
cherchant nouvelle terre comme quelques chimères

Le silence de la nuit laisse à mes rêveries
des images d'aventure et de trésors engloutis
voguant de conserve, de caravelles et galions
revenant victorieux de glorieuses missions

Crêtes des vagues aux lueurs du matin
laissent à mes yeux des éclats de satin
attire mon âme comme le chant des sirènes
et m'entraine, heureux, vers d'autres domaines

Et quelque soient les dieux, poséidon ou neptune
si la chance me prête longue vie et bonne fortune
du ponant au levant, je continuerai mon destin
et dans une lame de fond je finirai mon chemin.

Jack

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Mer 5 Oct - 21:39

D’étranges créatures suivent dans sa course folle
le vaisseau fantôme le fixant de leurs yeux hors d’âge
elles plongent dans les tourbillons de son sillage
pour comprendre ses mystères et ses paraboles

« Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent ces mystérieuses créatures des mers,
Qui suivent, indolentes compagnes de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers. »*


Fuites éperdues à travers les océans
intrépides expéditions au gré du vent
rencontres du grand requin blanc
hantise et tourment des forbans

Le vaisseau fantôme insubmersible
brave tempêtes et éléments nuisibles
par dessus l’immensité des abîmes
damné et condamné comme vieux cacochyme

Il se fond dans l’ ombre placide
des douces nuits marines splendides
et resurgit tel un fantôme en filigrane
dans le petit matin blême et diaphane

Son voyage est toujours teinté d'aventure
parmi les arcanes et les pièges de la nature
c'est la découverte d'horizons nouveaux
de joyaux et de paysages transcendantaux

Et quand le vaisseau rompt son étrave
qu'au fond de l'eau rageuse, il devient épave
englouti dans l'abîme des flots tumultueux
victime d' un naufrage malchanceux

C’est pour garder ses secrets et ses trésors
et faire encore rêver au fond de l'eau où il dort
on peut entreprendre bien des voyages
pimentés d’aventures et de naufrages

Mais aucun ne dépassera en grandeur
le somptueux voyage de notre univers intérieur
celui qui apporte le plus grand des bonheurs
Celui qui conduit à la transcendance quand vient l'heure

Il a pour compagnons fidèles et protecteurs
L'esprit, l'intelligence l'âme et le coeur !


*je prie votre pardon C; Baudelaire pour avoir osé incruster un pastiche de vos sublimes vers au sein de mes bien piètres couplets,

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: VAISSEAU COMPLICE

Message  KNIL le Mar 1 Nov - 14:34

Le navire glisse sur les vastes océans
oubliant les grains qui rendent les lendemains amers
contre vents et marées , un vieux loup de mer
un amiral chevronné barre le bâtiment céans

Quand se déchaînent les éléments
sur la voilure et le gréement
il affale la misaine sagement
en espérant des jours plus cléments

Toujours cap sur le rêve et l'imaginaire
il continue sa course folle et débonnaire
à bord du vaisseau fantôme qui grince et roule
dans les vents et les courants de la houle

il pointe son grand mât d'artimon
comme le doigt accusateur du démon
vers le ciel et les spectres en haillons
sous les yeux effarés des moussaillons


Lorsque le jour tombe vers l'horizon
une grande interrogation plisse les fronts
des hommes d'équipage qui questionnent la nuit
le frou frou des étoiles et la voûte céleste qui luit

Dans les barriques au fond des cales moisies
point de piquette, point de faux rhum
juste l'élixir flamboyant du fort homme :
le précieux et éternel bouquet de la poésie !

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

après la tempête

Message  KNIL le Jeu 3 Nov - 10:01

Entre cieux et abysses, il vogue époustouflant
arborant son pavillon fièrement hissé
l'onde qui le porte et le fait glisser
laisse des traces d'écume sur ses flancs

Le tonnerre fouette d'éclairs blafards
sa voilure sur laquelle se relètent les phares
ses langoureux sanglots mélancoliques
répondent aux chants d'amour romantiques
des muses rodant parmi l'accastillage
et des sirènes poursuivant son sillage

Sur la mer agitée, le vaisseau invulnérable
trace sa route sans répit et sans trêve
emportant sa cargaison de poèmes et de rêves
vers d'éternelles destinations inénarrables

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

phare et vaiseau complices

Message  KNIL le Lun 7 Nov - 10:15

Face à la mer aux marins et capitaines
soucieux de tous les équipages
le phare lance ses éclairs sans haine
dans la fougue des embruns sauvages

Oeil ouvert, son rayon perce la nuit
sur les flots de l’océan il veille sans bruit
sur le vaisseau fantôme qui croise
loin des récifs où sa grandeur toise

semblable au poète errant
le phare éloigne ou attire
dans sa ligne de mire
le balladin impénitent

Perçant la nuit des insomnies
sur la toile immense et nébuleuse
où errent des âmes mystérieuses
on aperçoit parfois le rayon de son génie

Le langage du phare est ineffable
parfois arrogant comme une fable
Il ne se laisse pas atteindre par l’ennui
ni corrompre par la médiocrité d’autrui

Son apparente arrogance
est un besoin de solitude
loin des humaines vicissitudes
par dessus de la mer qui danse

Dans la lame qui fouette son flanc
droit et fier comme un "i"
il se dresse dans la nuit
l'écume baigne ses pieds blancs

cet être majestueux solitaire et discret
perdu dans l'onde qui gronde et gémit
écoute le vent lui murmurer ses secrets
le phare met un point de lumière sur le "i"

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Vaisseau téméraire

Message  Invité le Sam 24 Nov - 15:31

Le vaisseau continue sa lançée, dresser au milieu de l'océan
Il affronte toujours et encore les marrées et les vents violents
Mais il est toujours intact, il ne chavire pas et il est vivant
Malgré toutes les menaces, il fait face et fonce toujours droit devant

Il a rencontré de nombreux périples, mais il est vaillant
Il sait comment contourner les pièges, très habilement
Il rencontre parfois, au détour de ses périples incessants
Des phares qui lui montrent le chemin, mais il est prudent

Il s'arrête quelquefois dans des ports, pour reprendre des forces
Mais même à l'arrêt et au repos, il fait attention à son écorce
Les ports regorgent de dangers dans tous les coins
Et il doit être vigilant et se méfier des petits malins

Parfois, de nouveaux matelots veulent prendre le large et monter à bord
Mais la plupart ne restent pas, car il faut se donner jusqu'à la mort
L'équipage que comprend ce vaisseau est très uni est solidaire
Ils sont prêts à tout pour ne pas laisser le navire à des mercenaires

L'équipage est solide, mais pourtant,quelque chose manque à ce navire
Le commandant de bord fatigue et à besoin d'une épaule pour le soutenir
Mais pour accompagner celui ci dans tous ces périples incessants
Il ne suffit pas de se contenter de venir avec de jolis romans...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vaisseau perdu

Message  Invité le Sam 24 Nov - 15:33

Quelquefois le vaisseau se perd dans cet immense océan
Ce n'est pas simple de trouver le chemin pour le commandant
L'équipage l'aide beaucoup et il compte sur eux énormément
Mais sans repères, la tâche est souvent vaine, rien n'est évident

Pourtant, il y a bien une boussole et des repères
Mais à force de chercher le Nord, même lui souvent le perd
Mais l'équipage a confiance en lui, il ne les déçoit jamais
Même si parfois, la destination n'est pas ce dont ils rêvaient

À force d'affronter les tempêtes et les attaques de tous azimuts
Il passe souvent à côté de belles occasions de marquer des buts
Mais la force de ce vaisseau est d'éviter de tomber dans les pièges
Alors il préfère perdre des occasions, mais éviter les sortilèges

Même si certains matelots à bord ne comprennent pas toujours
Ils savent néanmoins qu'il les ménera à la lumière du jour
Mais ce n'est pas simple et la mission est souvent très difficile
Il est seul aux commandes et ses choix ne sont pas toujours subtils

Le vaisseau suit la route que le commandant lui indique
Sans jamais se retourner même si parfois il est sceptique
Les choix sont difficiles et n'appartiennent qu'au seul maître à bord
Alors il exécutera, même s'il sait que celui ci a tort

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum