Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Des images englouties
Lun 25 Sep - 9:08 par V.V.W

» Une histoire comptée
Lun 18 Sep - 18:34 par V.V.W

» Souvenir de voyage
Ven 8 Sep - 21:19 par V.V.W

» MENSONGE UNIVERSEL
Lun 4 Sep - 22:06 par Invité

» Le Pont des Soupirs
Sam 26 Aoû - 5:30 par Shovnigorath

» Un singulier bien-être
Sam 19 Aoû - 18:28 par V.V.W

» IMAGO
Dim 18 Juin - 14:20 par Invité

» Chimères Hasard et nécessité
Sam 17 Juin - 23:44 par V.V.W

» UN AMOUR FOU
Sam 17 Juin - 16:06 par Invité

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Azur, enfin ...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Azur, enfin ...

Message  Lunielle le Dim 8 Jan - 14:36

Telle une étrangère en Terre Promise, en émergeant de sa propre banquise, ruisselante et nue, essoufflée hagarde éperdue, elle n'a plus reconnu le monde ...
Cette promesse de bonheur dont elle s'était bercée bien avant l'heure - à l'heure où les chevaux vont boire et où les rêves deviennent miroirs - cette promesse esquissée avec des fusains délavés, s'est fanée comme au seuil du purgatoire, fleur d'une vie bien ordonnée, calée, rangée, où rien ne bouge que cette assurance mal ancrée d'être à soi-même sa vérité...
Elle était celle qui résiste au temps, et qui à petits pas adolescents et transcendants de certitude, refusait de se laisser envahir par de mornes souvenirs, par des réminiscences pâles, par des nausées aux mille vagues, bercées chaque seconde par la houle d'un monde à corps et à cris ...
Elle a dormi bien trop longtemps entre les draps de sa faiblesse, elle se réveille en attendant que ce jour-là soit comme hier, mais les draps couleur de colère et de ses amours moribondes, les draps aux odeurs impalpables d'amertume et de vague à l'âme, se nouent sur elle comme un linceul ...
Alors elle prône soudain l'ivresse, les matins comme des caresses, les mains chaudes de résurgences, l'incertitude des nuits blanches, tout un bonheur au creux des hanches qui enfin offre à la fronde du futur ses premières armes colorées...
Plumes d'oiseaux aux cent couleurs, rire éclatant qui sonne l'heure du renouveau, morgue et gouaille sans fard sur la peau - elle rejette à corps perdu et à certitude nouvelle tout ce qui casse les « je t'aime » et les transforme en tessons dangereux ... Elle nargue l'ordre trop établi, les culpabilités nouvelles, les piètres rois de son pays et les croyances au goût sectaire ... Elle arrache comme on jette le voile ce qui l'a engluée au sol, elle s'envole vers un idéal qui n'a de nom que celui qu'elle lui donne ...
Elle ouvre au grand jour les volets de ce qui lui appartient, de sa force d'être et de son maintien de reine de sa propre cause perdue - elle jette à bas les masques des faire-semblant et faire-valoir qui ne lui ont valu justement que de s'endormir sur des lauriers qui n'avaient de végétal que le nom ...
Elle goûte elle hume elle respire, elle suffoque presque de comprendre que de vivre c'est vivre justement, tout simplement ... Elle aura attendu longtemps, mais à chaque heure son revers : à la pendule de ses futures nuits il fera nuit vraiment, de ces nuits qui éclaboussent de langueur de douceur et d'impulsivité la chaleur des journées retrouvées ...
avatar
Lunielle

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

la vie juste , juste l'avis !

Message  RUZA ! le Dim 8 Jan - 18:46

.......juste ! et juste superbe !

La vie est un arc en ciel dans l'azur
elle est faite de liens et de brisures
du chaud soleil mêlé à de la pluie fine
des bonheurs , des peines et des douleurs
sont utiles pour en révéler les couleurs
le yin et le yang sont dans la nature
la vie ! ..........cette étrange mixture !

RUZA !
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum