Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Un singulier bien-être
Dim 18 Juin - 14:38 par V.V.W

» IMAGO
Dim 18 Juin - 14:20 par Invité

» Chimères Hasard et nécessité
Sam 17 Juin - 23:44 par V.V.W

» UN AMOUR FOU
Sam 17 Juin - 16:06 par Invité

» A travers des yeux
Lun 8 Mai - 18:40 par Invité

» Un surnom...
Mar 2 Mai - 7:56 par V.V.W

» Magicienne
Dim 16 Avr - 17:45 par Invité

» Un brin de frime
Dim 9 Avr - 18:41 par Invité

» LE RAP ET LA POESIE
Mer 1 Mar - 17:27 par LINK

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Farfadets de l'Hiver

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Farfadets de l'Hiver

Message  Lunielle le Jeu 1 Nov - 12:34

A petits pas de deux, à petits pas de danse,
L'hiver nous enveloppe et nous givre en silence,
Nous apporte grésil et petits matins blêmes,
Et de flocons de neige doucement nous parsème;

La voie lactée se fige, les étoiles éblouissent,
Cristallisées de gel, petites ambassadrices,
Elles miroitent en silence, résistent au firmament,
Nous offrent la violence d'un reflet de printemps;

Et là dans les méandres séparant les planètes,
Des lutins farfadets et des muses en goguette,
Ont investi l'espace, le changent en marelle
Redessinent des jeux à travers tout le ciel;

Le Père Noël existe, je l'ai de mes yeux vu,
Il est là en chacun, petite flamme éperdue,
Il est les farfadets, les fées et les étoiles,
Il est nos souvenirs, si gigantesque toile;

Firmament mon ami, quand l'hiver se fait dense,
Je te rejoins des yeux, contemple ta mouvance,
Et je salue les fées et les gnomes farceurs,
Qui cultivent l'été comme part de bonheur ..

avatar
Lunielle

Messages : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farfadets de l'Hiver

Message  MALDOROR le Jeu 1 Nov - 12:55

Comme la nuit tombe vite
quand l’hiver s’invite
comme la lumière s’irise
quand Lunielle poétise

Les hirondelles sont parties
une bisontine est de sortie
Lunielle est revenue en douceur
pour faire resplendir les couleurs

Le soleil brille pâle et doux
sous sa plume au rendez-vous
béat, je ne sais plus que dire
alors, ma révérence je lui tire

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farfadets de l'Hiver

Message  MALDOROR le Sam 3 Nov - 11:55

Lu nielle nous fait goûter le miel
et regarder la profondeur du ciel
par les couleurs de l'hiver givré
on se laisse totalement enivrer

Les accents de cette douce complainte
peu à peu se révèlent en demi teinte
Une âme généreuse nous invite
À humer le chocolat Kohler et l’acquavit

K yrielle de douces louanges
O j'entends la voix des anges
H agards devant tes yeux
L a lune dans la splendeur des cieux
E lle m'offre ma couleur originelle
R avi d'une renaissance à nulle autre pareille

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farfadets de l'Hiver

Message  MALDOROR le Sam 17 Nov - 9:16

?


Dernière édition par MALDOROR le Dim 18 Nov - 10:32, édité 1 fois

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farfadets de l'Hiver

Message  MALDOROR le Dim 18 Nov - 10:30

Bravant les farfadets de l’hiver, les hommes de science
Nous disent tous les jours « faites nous entière confiance
Un et un font deux, deux et deux font quatre
Contre cette imparable logique inutile de vous battre ! »

Ô savants, vous nous enseignez qu’on ne sait rien du tout
Voilà une triste nouvelle , un bien mauvais coup
Votre démonstration brillante reste sombre et vaine
Une ombre de plus portée sur les lacunes humaines

J’ai le regard un peu trop court, mais laissez moi l’espérance
Qu’un jour j’atteindrai l’horizon de vos connaissances
Pourrais-je alors accéder à votre toute puissante science
Permettez moi quand même le doute et la méfiance

Au café du commerce, les torquemadas
En soulevant leur fumeuse tasse
Tiennent des discours un peu fadasses
Mais ô combien plus perspicaces

Entre le bruit de l'oeuf dur cassé sur le comptoir d'étaim
Entre les chansons populaires et les refrains
Entre le lait maternel et le dernier café crême
Entre les arguments ad hominem et les problèmes

Entre le premier alpha et le dernier oméga
Se racontent toutes les vies ,toutes les sagas
Entre l’absolu zéro à le relatif infini
Tout commence ……et tout hélas .... finit

« À petits pas de deux , à petits pas de danse »
Je réfléchis encore et encore en silence
Je recompte lentement sur mes doigts frileux
deux et deux font quatre, un et un font deux !

Ô L’arithmétique, quelle merveille, quel bonheur
La société savante peut compter ses chômeurs et ses erreurs
dans les vapeurs du café du commerce
l'évidence me bouleverse , je tombe à la renverse
ma pensée s'enfuit avec les petits farfadets de l'hiver
Eux au moins, me font rêver avec leur si jolis vers .

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum