Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Un singulier bien-être
Dim 18 Juin - 14:38 par V.V.W

» IMAGO
Dim 18 Juin - 14:20 par Invité

» Chimères Hasard et nécessité
Sam 17 Juin - 23:44 par V.V.W

» UN AMOUR FOU
Sam 17 Juin - 16:06 par Invité

» A travers des yeux
Lun 8 Mai - 18:40 par Invité

» Un surnom...
Mar 2 Mai - 7:56 par V.V.W

» Magicienne
Dim 16 Avr - 17:45 par Invité

» Un brin de frime
Dim 9 Avr - 18:41 par Invité

» LE RAP ET LA POESIE
Mer 1 Mar - 17:27 par LINK

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les volets bleus

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les volets bleus

Message  LINK le Jeu 18 Avr - 14:00

Passant devant la maison des voisins
Filene s'adressa au grand père l'ancien:
Vous avez repeint les volets en bleu!
J'adore vraiment cette couleur monsieur!

L’ancêtre d'un regard bienveillant
Lui dit: " Tu as raison! mon enfant!
Moi aussi tu sais j'adore ce bleu
Il me rappelle la couleur des cieux"

La grand-mère qui se tenait sur le pallier
Entendant ceci s'en vint répliquer:
"Cesse d'encourager cette enfant
A raconter sornettes et boniments!

Cette petite ne dit que des mensonges
Son esprit s’égare au pays des songes!"
La nouvelle couleur choisie par la grand-mère
N’était en effet pas bleu mais plutôt vert..

Filene voyait ces volets d'un bleu azur
Une couleur si belle, si douce et si pure
C'est de manière tout à fait naturelle
Que Filene rendait les choses plus belles

Son imagination ne lui faisait jamais défaut
Pour rendre le ciel toujours plus beau
Filene vivait ainsi dans son monde de rêveries
Par son imagination fertile toujours embelli

Mais à part le grand-père de la maison d'à coté
Ses parents eux-mêmes ne pouvaient supporter
Que l'enfant invente et transforme les choses
Ils n'en comprenaient ni la raison, ni la cause

Eux ne voyaient que perfidie et mensonges
Pas de place pour la poésie, le rêve et les songes
Filene ne nuisait pourtant jamais à autrui
Dans son monde imaginaire de rêveries

Et puis elle ne mentait pas vraiment non plus
Puisque ce bleu elle l'avait bel et bien vu
Le grand-père lui aussi le voyait ce bleu azur
Lui aussi percevait le monde moins obscur

Embelli par le rêve et par l'imaginaire
Tout semblait plus doux et plus clair
Mais l'ancien avait appris à garder pour lui
Le fruit de ses songes et de ses rêveries

Afin qu'on ne l'accuse pas d’être un fou
Depuis longtemps il taisait presque tout
Mais Filene était comme lui, elle lui ressemblait
Et avec elle, il pouvait enfin se laisser un peu aller

La grand-mère en colère et excédée finit par dire
"Rentre donc chez toi et cesse enfin de mentir!
Et toi! (à son mari): N'as tu donc rien de mieux à faire!"
Filene voit d'un coup le visage assombri du grand-père

Filene ne comprend pas, elle n'a rien fait de mal
Certes elle rêve le monde comme un idéal
Mais sans nuire jamais à personne ni à quiconque
Alors qu'est-ce qu'on lui reproche donc !!!???

Filene se retourne vers la vieille dame avant de s'en aller
Et lui dit: "Mes mensonges sont plus beaux que vos vérités"
Le grand-père qui était un peu plus loin et qui l'entendit
Retourna vers elle son regard bienveillant et lui sourit
avatar
LINK
Admin

Messages : 129

https://poetik-links.forumt.biz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volets bleus

Message  KNIL le Ven 19 Avr - 10:58

Derrière les volets bleus fermés de Filene
les ombres de la maison se promènent
derrière les paupières à demi closes du poète
le rêve et l’imaginaire hantent la tête

Filene avait passé de la couleur sur ses yeux
Le poète fardait la maison de bleu
un rai de lumière filtrait au travers des volets
Ö merveilleux rayon des rimes qui volaient

KNIL

Messages : 66

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum