Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Un singulier bien-être
Dim 18 Juin - 14:38 par V.V.W

» IMAGO
Dim 18 Juin - 14:20 par Invité

» Chimères Hasard et nécessité
Sam 17 Juin - 23:44 par V.V.W

» UN AMOUR FOU
Sam 17 Juin - 16:06 par Invité

» A travers des yeux
Lun 8 Mai - 18:40 par Invité

» Un surnom...
Mar 2 Mai - 7:56 par V.V.W

» Magicienne
Dim 16 Avr - 17:45 par Invité

» Un brin de frime
Dim 9 Avr - 18:41 par Invité

» LE RAP ET LA POESIE
Mer 1 Mar - 17:27 par LINK

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


La traversée

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La traversée

Message  LINK le Mer 10 Sep - 15:45

"un jour on révèlera notre histoire  
on percera les secrets de l'univers
on fera parler la matière noire
le monde deviendra transparent comme le verre

des  voiles noirs du ciel étincelants d'émaux
surgiront les mystères de nos origines
nous devrons encore inventer des mots
pour communiquer avec les galaxies voisines

sur notre  vieux monde hanté d'incertitudes
les astres lancent leur flamme ardente
mes rêves se perdent dans le ciel de toutes les latitudes
le compte des étoiles est ma quête obsédante

l'abîme infini  fascine mes yeux
Icare, a volé  par dessus les nuages
Hubble a regardé au plus profond des cieux
qui tournera  la prochaine page ?"

           MALDOROR

         ......................

De notre passage sur cette Terre
De notre existence dans l'univers
Que comprenons-nous vraiment?
Que retiendrons-nous d'important?

Ami poète, ami conteur d'étoiles
Des mystères tu soulèves le voile
Surviennent alors tant d'interrogations
Comment et pourquoi les choses sont?

Et lorsque l'une d'entre elle s'explique...
Elle ne simplifie rien, tout se complique...
On décrypte un peu mieux en permanence
Grâce aux progrès prodigieux de la science

On comprend les mécanismes célestes
Mais au final, une question reste...
Pourquoi? qu'est ce que ce grand Bazar?
Est-ce le fruit d'une Volonté ou du Hasard?

L'ivresse me prend à écrire ces mots...
Et me reviennent ceux de P. Labro...
De son voyage initiatique, la traversée
Il revient profondément changé, transcendé

Il sait à présent où se trouve l'essentiel
Et qu'une partie se trouve dans le ciel...
Il sait que le plus important c'est l'amour
Que sans l'amour plus rien n'existe autour

Que l'essentiel est dans la Poésie...
Et bien sûr dans la Musique aussi...
Que c'est au travers de la Contemplation
Qu'on trouve réponse à certaines questions

Apprendre à compter les étoiles...
Sur nous-mêmes lève un peu le voile
Sur la raison même de vivre, d'exister
La raison d’être de l'univers tout entier...
avatar
LINK
Admin

Messages : 129

https://poetik-links.forumt.biz

Revenir en haut Aller en bas

Re: La traversée

Message  MALDOROR le Lun 15 Sep - 15:32

chaque jour, avec le temps qui passe
de la vie,  je mesure un peu plus le prix
la lumière parcourt l'espace
la pensée traverse l'esprit

un jour sera mon dernier, mais d'autres viendront encore
qui succéderont à la nuit pour écrire  l'immense avenir
toujours sur les pierres tombales se lèveront les étoiles et l'aurore 
jusqu'aux temps immémoriaux  qui ne cessent de  finir

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

La traversée du désert

Message  Saint Laurent le Sam 20 Sep - 13:00

Assis à cette table avec le devenir
D’un infirme coupable, et privé d’avenir
Je n’ai que quelques feuilles à noircir maintenant
Pour essayer de vivre encore humblement.

Cette vie atrophiée, nourrie de souvenirs,
N’existant qu’au passé, saurai-je la remplir
D’autre chose que de haine et de noires idées ?
Pendant ma traversée d’un désert dénudé.

Chaque matin verra une dune à gravir.
Objectif quotidien où j’irai enfouir
Mes forces et ma rage pour n’être enfin le soir
Au fond de mes pensées, qu’un homme plein d’espoir.

Alors quand je prendrai ma plume pour écrire
Je m’évaderai seul, et armé d’un sourire, 
Chevauchant le vaisseau de l’imagination
J’irai boire de l’air de toutes les nations.

Je vous raconterai sans jamais vous mentir
Que même la solitude embrase des délires,
Qui seront sûrement des mirages amers;
Mais, n’est-ce pas normal, au milieu d’un désert ?

J.J . GAUTHIER

Saint Laurent
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum