Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Défilé
Mar 7 Nov - 17:19 par Invité

» Les volets bleus
Ven 3 Nov - 12:41 par Invité

» Pour Sarah quand elle aura vingt ans
Mar 24 Oct - 21:44 par V.V.W

» Des images englouties
Lun 25 Sep - 9:08 par V.V.W

» Une histoire comptée
Lun 18 Sep - 18:34 par V.V.W

» Souvenir de voyage
Ven 8 Sep - 21:19 par V.V.W

» MENSONGE UNIVERSEL
Lun 4 Sep - 22:06 par Invité

» Le Pont des Soupirs
Sam 26 Aoû - 5:30 par Shovnigorath

» Un singulier bien-être
Sam 19 Aoû - 18:28 par V.V.W

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les cris …vains

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les cris …vains

Message  MALDOROR le Mar 7 Avr - 23:54

les premiers cris du nouveau né
lancés comme un défi à la vie de forcené
les cris d’indignation poussés par toute une nation
face à l’injustice l’horreur et l’abomination

les cris d’amour et de déchirure
hurlés lors d’une violente rupture
et puis enfin le dernier cri de la vie
quand s’apaise le souffle de l’agonie

les cris vibrent derrière les rimes intrépides
ils semblent  anodins ou même stupides
mais ils font frissonner ceux qui ont compris
et laissent les autres indifférents ou surpris

la poésie n’est rien d’autre que cris perçants
cris de vie de bonheur ou de douleur incessants
ils sont si beaux si forts, si haut les cris vains
qui jaillissent au bout d’une plume d’écrivain

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cris …vains

Message  MALDOROR le Sam 2 Mai - 9:54

L’écrivain transgresse souvent le verbe
pour faire grandir  sa pensée en herbe
Il couche sur le papier les paradigmes
de ses pensées secrètes et de ses énigmes

souvent, Il trempe sa plume dans l’encrier
pour souligner,  insister sur les pleins et les déliés
bien longtemps après ceux  des moines copistes médiévaux
ses doigts sont devenus agiles sur son clavier de dactylo

Il aura donc fallu que l’homme invente l’écriture pour  concevoir
et  pour exprimer sa soif inextinguible de  savoir
pour modeler  les  science ou la philosophie
et parler des mondes étranges qui le défient

faut il absolument verbaliser pour exprimer
faut il toujours  écrire,  hurler ou imprimer
des mots , des phonèmes et des apophtegmes
en faire des vecteurs d’ idées, des porteurs de thèmes ?

les cris vains  évoquent  l'homme et ses peurs
parfois ils sont paroles d'évangile ou paroles d'honneur
si d'aventure ils deviennent  pléthoriques au point de nous étourdir
alors, … écoutons le silence,….. il  aura toujours  son mot à dire

MALDOROR

Messages : 467

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum